Le retour des beaux jours signifie le retour des parasites : tiques, puces ou moustiques qui peuvent être à l’origine de pathologies graves chez les animaux. Ces parasites peuvent également être porteurs de maladies transmissibles à l’homme. Pour protéger les animaux domestiques, le recours à des antiparasitaires externes est une solution efficace. Il convient cependant (…)

Certains pesticides utilisés en Europe sont suspectés d’avoir des effets néfastes sur la santé humaine. Ils provoqueraient des perturbations hormonales et auraient également des propriétés carcinogènes.

Alors que les vents chargés de poussières en provenance du Sahara, survolent à nouveau l’Europe cette semaine, des analyses réalisées par l’ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest) montrent que celles-ci contiennent des résidus de pollution radioactive datant des essais de la bombe atomique pratiqués par la France dans les années 60. (…)

Pendant les fêtes de fin d’année, le houx, le gui ou encore le poinsettia sont utilisées pour décorer les gâteaux, l’intérieur de sa maison ou son jardin. L’ingestion de baies ou de feuilles par les enfants ou les animaux peut s’avérer toxique et provoquer des symptômes plus ou moins graves en fonction des quantités consommées. (…)

Sous le prétexte que le Covid-19 empêcherait les consultations du public, le Gouvernement recule de nouveau en accordant des réductions supplémentaires pour épandre les pesticides à des distances encore plus faibles des habitations que celles pourtant insuffisamment protectrices imposées en décembre. Afin de protéger les riverains, 9 ONG, saisissent la justice pour stopper les dérogations (…)

Les  chambres d’agriculture proposent une concertation  autour de la définition de chartes pour l’application  des pesticides aux abords des lieux de vie et des habitations. Ces chartes sont issues de 2 textes réglementaires sur le sujet publiés par le gouvernement suite à une concertation  nationale qui s’est deroulée l’année dernière. Dans ce cadre, FNE a (…)