« L’écologie à la française », telle que la conçoit le président Macron, n’a pas de quoi nous rendre fiers, démontre l’auteur de cette tribune. Car une vraie écologie devrait être transversale, systémique, et faire respecter le droit de l’environnement et de la nature face aux intérêts économiques de court terme. Pour lire la lettre ouverte: